GALERIA MULTIARTE Fortaleza, Brésil

LUCIANO FIGUEIREDO

PROXIMA PARADA 

  • YouTube
PHOTO-2020-proxima%2520parada_edited_edi

La première exposition de Luciano Figueiredo à Fortaleza en 2012, première exposition en dehors de l’axe Rio de Janeiro – Sao Paulo, eut pour nous, la Galerie Multiarte, une signification bien particulière car, en dehors du fait qu’elle marquait le retour de l’artiste à sa ville natale après 54 ans, elle coïncidait avec l’inauguration de nos nouvelles installations, un nouveau lieu particulièrement bien adapté au monde contemporain. Cette exposition avait un caractère de rétrospective montrant des œuvres de 1980 aux années 2000.

 

Le représenter maintenant en 2020, presque dix ans après est un grand privilège. Actuellement, Luciano se partage entre la France, dans son atelier à Blois et le Brésil à Rio de Janeiro où il réside depuis 50 ans. Dans cette période l’artiste a participé à des expositions importantes comme la rétrospective à l’institut Tomie Ohtake à Sao Paulo en 2017 sous le commissariat de Paulo Miyada.

L’exposition Luciano Figueiredo Proxima Parada a été planifiée depuis 2018. Nous avons convié l’économiste, collectionneur et commissaire Luiz Chrysostomo de Oliveira Filho, grand connaisseur de l’art contemporain, pour, à travers son savoir, dénouer les lacets d’un passé presque inconnu d’un Luciano encore en formation, et qui apportera pour nous collectionneurs de son travail, une meilleure compréhension de son riche processus créatif. De cette manière, le commissaire va un peu plus loin, présentant également son grand attachement au cinéma et à la poésie.

Nous éditions cette publication spécialement pour cette exposition.

Son contenu, fruit d’une profonde recherche sur la trajectoire de l’artiste, maintenant moins énigmatique, apportera à ses admirateurs une meilleure compréhension de son extraordinaire production.

Dans cette courte présentation je ne pourrais pas omettre de remercier Luiz Chrysostomo pour sa disponibilité et pour son engagement professionnel avec cette publication qui sans doute se montrera précieuse pour les futures études de l’art brésilien de cette période.

MAX PERLINGEIRO

Directeur  Pinakotheke Cultural, Rio de Janeiro, RJ, Pinakotheke São Paulo, SP et Multiarte à Fortaleza, CE.

Relief Noir N°1, 2020.

Acrylique sur toile

60cmx60cm

© 2020 Hypérion